L'abbaye reste ouverte à la visite : le dortoir, le parloir, le cloitre, le chauffoir, la salle capitulaire et le transept de l'église se visitent normalement.

Seule la nef de l'église est fermée par mesure de péril.

En savoir plus - Soutenir Sénanque.

L’Abbaye est naturellement ouverte et les visites sont assurées normalement.

Communauté de l’Abbaye Notre-Dame de Sénanque

Notre journée

Depuis 900 ans, l’Abbaye Notre-Dame de Sénanque abrite une communauté de Frères cisterciens qui vivent selon la Règle de Saint Benoît dans la plus pure tradition monastique.

Sept fois par jour, la communauté se rassemble dans l’église abbatiale pour célébrer l’Office Divin.

La journée d’un Frère de Sénanque se partage entre la prière et le travail.

Journée Monastique

Les horaires des Offices

DimancheLundiSemaine
Vigiles4h30-4h30
Laudes7h458h007h45
Messe10h008h3011h45
Sexte12h15--
None---
Vêpres18h0018h0018h00
Complies20h1520h1520h15

La liturgie des heures

Vigiles : la nuit s’achève dans l’attente du retour du Christ. «Dans la nuit cherchons Dieu vivant, soyons vigilants»

Laudes : Christ sort de la nuit du tombeau pour illuminer le monde et le délivrer du mal : « O Christ brise l’entrave de la nuit, romps les liens de l’ancien péché, fais venir en nous ta lumière »

Tierce, sexte, none : ces Offices correspondent aux « petites heures »
Le soleil rayonne de son éclat : « que le feu de ton amour nous enflamme de proche en proche »

Vêpres : la lumière du jour décline, la communauté se rassemble pour remercier Dieu «  pour les merveilles de la création, pour l’activité qu’elle a pu mener, et se complaît dans la présence de son Seigneur, comme les apôtres le soir de Pâques, tout en attendant son retour définitif. »

Complies : le dernier Office avant la nuit et le grand silence qui l’empreint. « Que le Seigneur tout-puissant nous accorde une nuit tranquille et une fin parfaite »

En tant que moine, nous tendons vers la prière continuelle.

A différentes heures de la journée, notre communauté de Frères se rassemble pour célébrer l’Office divin.

Les Offices et la Sainte Messe sont actuellement célébrés à la chapelle d’hiver.

Nous vous remercions d’en respecter le recueillement et le climat de prière. La prise de vue ou de son n’est pas autorisée.

Nous vous rappelons que l’Office de None est célébré en privé.

Notre travail

Ora et labora ( prie et travaille ) : même si la formule n’est pas tirée de la Règle de Saint Benoît, celle-ci traduit le partage harmonieux de la journée du moine entre la prière, le travail et la lectio divina.

«  L’oisiveté est ennemie de l’âme », Règle de Saint Benoît, Ch. 48. Le travail ne nous détourne pas de la prière : il est vertueux pour le Frère assidu dans son travail, il favorise le silence, encourage l’obéissance, renforce l’humilité. En ce sens le travail est pour nous un moyen de trouver Dieu.

Si le moine tend vers la prière continuelle, le travail occupe ainsi une part importante de son temps. Travail pour l’entretien et la vie de la maison monastique, travail aussi pour assurer la subsistance de la communauté.

Travail Lavande Sénanque

( c ) Corinne Brisbois

Travail Ruche Sénanque

( c ) Corinne Brisbois

A Notre-Dame de Sénanque, nous menons plusieurs activités agricoles : culture du lavandin, rucher, oliveraie …
La vente de produits à base de notre huile essentielle de lavandin, la récolte de notre miel ou encore de notre huile d’olives assurent des revenus que notre hôtellerie monastique vient compléter.
Les subsides de notre boutique monastique contribuent également à la restauration et la transmission de l’Abbaye.

« C’est alors qu’ils seront vraiment moines, lorsqu’ils vivront du travail de leurs mains, à l’exemple de nos pères et des Apôtres », Règle de Saint Benoît, Ch. 48

Le sacrement de réconciliation

Un prêtre se tient à votre disposition pour célébrer le sacrement de réconciliation ou de pénitence ( confession ).
Nous tenons également une permanence du Mardi au Samedi, de 11 h à 11 h 30.

Pour tout demande, nous vous remercions de vous adresser sur place à l’accueil de l’Hôtellerie ou par téléphone.

Prière cistercienne de Saint Bernard

Ô toi, qui que tu sois, qui dans cette marée du monde, te sens emporté à la dérive parmi orages et tempêtes plutôt que sur la terre ferme, ne quitte pas des yeux les feux de cet astre, si tu ne veux sombrer sous la bourrasque.
Quand se déchaînent les rafales des tentations, quand tu vas droit sur les récifs de l’adversité, regarde l’étoile, appelle Marie !
Si l’orgueil, l’ambition, la jalousie te roulent dans leurs vagues, regarde l’étoile, crie vers Marie !
Si la colère ou l’avarice, si les sortilèges de la chair secouent la barque de ton âme, regarde vers Marie.
Quand, tourmenté par l’énormité de tes fautes, honteux des souillures de ta conscience, terrorisé par la menace du jugement, tu te laisses happer par le gouffre de la tristesse, par l’abîme du désespoir, pense à Marie.
Dans les périls, les angoisses, les situations critiques, pense à Marie, crie vers Marie !
Que son nom ne quitte pas tes lèvres, qu’il ne quitte pas ton cœur, et pour obtenir la faveur de ses prières, ne cesse d’imiter sa vie.
Si tu la suis, point ne t’égare ; si tu la pries, point ne désespère ; si tu la gardes en ta pensée, point de faux pas.
Qu’elle te tienne, plus de chute ; qu’elle te protège, plus de crainte ; sous sa conduite, plus de fatigue ; grâce à sa faveur, tu touches au port.
Et voilà comment ta propre expérience te montre combien se justifie la parole : Le nom de la vierge était Marie !

Saint Bernard, deuxième homélie Super Missus

Français