Travaux de sauvegarde de l’église

En raison de désordres structurels importants et dans l'attente de la réalisation de travaux de sauvegarde, la nef de l'église a été fermée au culte et à la visite.

Le constat

Plusieurs éléments structurels de l’église présentent une vulnérabilité alarmante :

  • Les contraintes sur les fondations sont excessives au regard de la résistance du sol d’assise
  • Les murs pignons sont désolidarisés des murs gouttereaux
  • Des devers prononcés sont constatés sur les murs gouttereaux
  • La voûte de la nef est en limite de stabilité
  • La coupole du clocher présente des désordres inquiétants

Pourquoi en sommes-nous là ?

Le mur du bas-côté Est présente un problème de stabilité qui met tout l’édifice en situation de risques d’effondrement.

Historiquement, ce mur était contrebuté par le terrain naturel ( Figure 1 ).

Au XIXème siècle, l’édification d’une chapelle a servi de contrefort.

Lors de la destruction de ce bâtiment en 1974, le mur Est s’est retrouvé libre, dépourvu de butée ( Figure 2 ). Cela entraîne une bascule de l’édifice.

Le projet de sauvegarde de l’église

L’édification de contreforts permettrait de contrebuter le bas-côté Est. Un cintrage de la coupole du clocher en limiterait les désordres structurels. La pose de micropieux renforcerait les soubassements.

Associées à un remaillage et à un coulinage des fissures, à une reconnexion des murs pignons aux murs gouttereaux, ces techniques permettraient de répondre durablement aux désordres constatés sur l’édifice.

Cette solution a également l’intérêt de préserver l’harmonie de l’ensemble architectural.

Quel est le coût pour sauver l'église ?

Le budget prévisionnel de sauvegarde a été porté de 1.200.000 € à 2.200.000 € en raison des désordres qui s’étendent désormais au clocher de l’église.

Nous espérons vivement que les Monuments Historiques et la Région Sud apporteront leurs contributions à ce programme. Malgré cet espoir, il nous faut encore impérativement réunir la somme de 183.000 € pour lancer les travaux de sauvegarde de l’église.

 

.

Et maintenant ?

En Août 2018, décision a été prise d’étayer sans attendre le bas-côté Est de l’église afin de prévenir tout risque sismique qui s’avérerait destructeur même à faible intensité.

Cette solution grève notre budget de près de 7 000 € chaque mois et ne répond que partiellement aux périls qui frappent l’église : elle ne peut être que transitoire.

Les secousses sismiques récemment enregistrées en Charente sont là pour nous alerter sur le risque que nous faisons courir, jour après jour, à l’édifice et nous rappeler à nos responsabilités.

Quels travaux pouvons-nous financer avec les dons actuels ?

Grâce à votre grande générosité, à la contribution majeure de la Fondation des Monastères, au soutien du Conseil Départemental de Vaucluse, de la Fondation Engie, de la Fondation Crédit Agricole Alpes Provence associée à la Fondation du Crédit Agricole Pays de France, à l’engagement du Député Julien Aubert et de Stéphane Bern, nous pouvons financer à ce jour :
– La location de la contrebutée durant la durée des travaux
– L’édification de quatre contreforts sur les cinq nécessaires
– La reconnexion de la façade pignon aux murs gouttereaux
– Le traitement du parement extérieur

Pignon 2

L'Abbaye de Sénanque retenue pour le prochain Loto du Patrimoine

Le 10 Mars, nous avons appris avec soulagement que l’Abbaye de Sénanque était retenue pour la prochaine édition du Loto du Patrimoine.

Nous remercions vivement M. Stéphane Bern pour son action, son dévouement et son abnégation.
Présent à nos côtés depuis la première heure, il nous a conseillé lorsque nous ne savions pas, il nous a rassuré lorsque nous doutions.
Loin de la scène médiatique et en toute discrétion, M. Bern a travaillé sans faiblir à la sauvegarde de Sénanque.

Nous lui témoignons notre profonde gratitude et lui adressons nos plus vifs remerciements.

Capture d’écran 2019-03-10 à 08.03.06
Logo Fondation CAAP 2018
LOGO

C’est avec plaisir et soulagement que nous avons appris le 08 Avril que la Fondation Crédit Agricole Alpes Provence, associée à la Fondation du Crédit Agricole – Pays de France, allouait une aide exceptionnelle de 60 000 € aux travaux de sauvegarde de Sénanque.

Nous remercions vivement le Crédit Agricole Provence Alpes et la Fondation du Crédit Agricole – Pays de France qui avaient à cœur depuis la première heure de préserver ce patrimoine d’exception.

Nous avons appris avec soulagement le 16 avril que le Conseil Départemental du Vaucluse alloue une subvention exceptionnelle de 100 000 euros aux travaux de sauvegarde de l’église de Sénanque.

Nous remercions vivement Monsieur le Président du Conseil Départemental qui a longuement oeuvré sur ce dossier.

Nous espérons désormais que le Conseil Régional allouera la même aide : cela permettrait un démarrage des travaux au plus tôt et assurerait enfin la mise en sécurité de l’église de Sénanque, dont la construction est contemporaine de celle de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Capture d’écran 2019-04-16 à 08.21.09

Où en sommes-nous de la récolte de dons ?

Au 18 Avril, nous avons réuni 220 587 € sur les 400 000 € encore nécessaires au lancement des travaux de sauvegarde de l’église.

Comment nous aider à sauver l'église ?

Le  financement de cette campagne de sauvegarde est à notre charge. Les moyens dont nous disposons sont bien dérisoires face à l’ampleur de la tâche et au budget nécessaire. Aussi nous lançons un appel à tous ceux qui refusent de perdre l’église de Sénanque : la sauver ne pourra se faire sans votre aide.

L’Abbaye de Sénanque s’appuie sur deux fondations reconnues d’utilité publique pour collecter les dons.

Vous pouvez ainsi réaliser vos dons auprès :

– De la Fondation des Monastères en cliquant sur le lien : Mon don pour sauver Sénanque

– De la Fondation du patrimoine en cliquant sur le lien : Mon don pour sauver Sénanque

Ces  fondations délivrent systématiquement un reçu fiscal. Votre don ouvre droit à une réduction d’impôts de 66 % dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable.

Vous pouvez également utiliser deux sites de crowfunding pour nous aider :

– Dartagnans : Mon don avec Dartagnans

– Credofunding : Mon don avec Credofunding

Seules ces possibilités contribuent réellement à la sauvegarde de l’église de Sénanque : les autres cagnottes qui circulent actuellement s’avèrent totalement frauduleuses.

Ventes de charité

Le fait que l’Abbaye soit retenue pour le prochain Loto du Patrimoine a été pour nous une grande joie et un profond soulagement.

Cela a pourtant engendré un effet contraire : l’arrêt des dons. Les donateurs ont effectivement pensé que l’église était sauvée du fait de cette annonce.

Il n’en est rien : nous ne pouvons présager de la somme qui sera allouée à l’église et il nous reste encore 190.000 € à recueillir pour lancer au plus tôt les travaux de sauvegarde de l’abbatiale.

Afin de relancer la collecte des fonds nous proposons une vente de charité : l’huile d’olive de l’abbaye. Une huile d’olive vierge extra, douce et fruitée, issue de l’oliveraie de l’abbaye

Ces produits sont disponibles à la boutique de l’Abbaye mais également sur notre boutique en ligne.

Nous vous remercions par avance pour votre aide et votre générosité.

huille olive
Français